Resto et jeu d'évasion


À chaque année au mois de décembre, notre équipe choisit de découvrir quelques entreprises régionales lors de notre activité de Noël. Après une petite session de brainstorm tous ensemble (nous sommes une petite équipe de 5 personnes!), nous avons opté pour une formule lunch, suivi d’un jeu d’évasion. Cette formule nous permettait de terminer l’année sur une note amusante, car il s’agissait de notre dernière journée de travail avant les vacances des fêtes!

En matinée, nous sentions déjà la fébrilité dans l’air! J’avais apporté des chocolatines pour tout le monde, mis mon plus laid chandail de Noël et démarré une playlist des grands succès musicaux de Noël. Mon collègue Mathieu nous a concocté de délicieux cafés Nespresso rehaussés avec une petite goutte de Sortilège! Quoi? C’était le début des vacances, nous avions le droit de nous réchauffer le cœur un petit peu!

L’heure du dîner est arrivée et nous sommes tous embarqués dans nos voitures en direction du restaurant ROUGE BŒUF!

Le Rouge bœuf


L’ambiance de ce resto est à la fois décontracté, chic et rustique. La salle est à aire ouverte et très spacieuse. Il semble même y avoir une belle petite terrasse sur le côté, à essayer cet été! Une fois assis confortablement, nous avons commandé nos entrées et nos plats. Nous avions déjà une bonne idée de ce que nous voulions manger grâce à leur menu en ligne bien détaillé.

Malgré que le restaurant était bondé, en moins de 15 minutes les entrées étaient déjà sur la table. Un délicieux brie fondant au pesto et tomates séchées et une généreuse assiette de calmars frits bien croustillants nous faisaient saliver. Un délice! Vraiment! Les deux entrées étaient accompagnées d’une coquette salade de roquette. De quoi bien balancer le léger gras de nos entrées, hihi!


En attendant le repas principal, nous avons fait notre traditionnel échange de cadeaux. Pour une rare fois, je crois pouvoir affirmer que tout le monde était très satisfait de son cadeau. Pour ma part j’ai reçu une jolie petite pochette de thé David’s tea offerte par ma collègue Nancy qui avait fait ses emplettes aux Galeries Terrebonne. Quelle bonne idée!

Dès l’échange de cadeau terminé, notre serveuse a déposé nos plats principaux sur la table. Un véritable festin! Les portions étaient très généreuses! Chantal et moi avions opté pour un fish and chips, Corinne et Nancy avaient choisi le tartare de thon aux saveurs asiatiques et Mathieu avait sélectionné un burger classique bien garni avec une boulette qui n’avait rien de congelé.






Le bedon bien rempli, nous avons quitté le resto pour nous diriger vers notre prochaine activité : Le Déserteur, situé à 5 minutes sur le chemin Gascon à Terrebonne.

Déserteur – Jeu d’évasion

Lorsque nous avions réservé, Martin, co-propriétaire et co-fondateur, a su nous aiguiller sur le défi que nous devrions relever. Il faut savoir que tout jeu d’évasion propose des salles avec des niveaux de difficulté différents. Comme nous étions tous des débutants, il nous a suggéré la salle «La Maudite Folle». Notre mission : S’évader de la salle de classe dans laquelle nous étions enfermés. La maudite folle qui nous garde en captivité s’absentera pendant 60 minutes aujourd’hui. C’est notre occasion de déserter la salle et de ne plus jamais revenir dans cette pièce maudite!


Avant d’entrer dans la salle, on nous a expliqué les règles à respecter : pas de cellulaire pour résoudre les énigmes, ne pas déplacer les gros meubles et chanter fort tous ensemble la chanson «macarena» pour obtenir un indice.

Une fois dans la salle, le décompte a débuté sur un écran de télévision. Nous nous sommes dispersés dans la classe à la recherche d’un premier indice. Hourra! Nous avons trouvé un cahier de note et un manuel. Mais quoi faire avec ces objets? Stressés par le temps et par la trame sonore mi-effrayante, mi-enfantine, nous avons demandé un premier indice après dix minutes.

Tout au long de l’activité les indices nous ont permis d’ouvrir des portes, des cadenas et de résoudre certaines énigmes indéchiffrables. Chacun des membres avait son utilité dans l’équipe, certains étaient plus observateurs, ou meilleurs avec les chiffres alors que d’autres étaient plus proactifs.

Alors que nous étions sur une belle vitesse de croisière et que nous débarrions plusieurs cadenas, le temps filait à vive allure. Mais malheureusement, nous n’avons pas pu sortir à temps de la salle de classe!

Il reste que cette activité demeure des plus amusantes et elle nous a fait vivre toutes sortes d’émotions : frustration, peur, fierté, joie, soulagement et j’en passe!

Comme vous pouvez vous en douter les clés du succès sont l’écoute et la communication. Ce n’est pas évident au début, mais au fil du temps notre équipe s’est soudée, et nous étions devenus très collaboratifs.

Une fois sortis de la salle, ce n’est pas l’envie qui manquait de refaire une autre mission immédiatement. Martin nous expliquait que les participants avaient souvent envie d’en faire un deuxième après une première expérience. Il nous reste plusieurs autres scénarios à découvrir, alors nous y retournerons assurément!




Bref, je peux dire que nous étions tous très heureux de nos choix d’activités de Noël! J’espère vous avoir donné le goût d’aller les découvrir à votre tour…

Partagez:

0 commentaires:

Publier un commentaire